Témoignages

2014 - Fréderic Elkaim, historien d’art contemporain, paris

Ma chère Isabelle,

Je voudrais te remercier et témoigner de ma joie d'avoir pu hier soir faire partie de ta performance... Ta présence est art en ce sens qu'elle tisse, donne une forme et répare des choses invisibles mais vitales... Dans l'ensemble, on peut vraiment dire ici que "less is more".

Merci, plein de succès pour la suite.

2015 - Daniel Grataloup, artiste, architecte et enseignant en art, Genève

sabelle Derigo, ce nom résonne comme un écho entre deux mondes. Le monde de la conscience et le monde de l'Art. Vivre une performance avec Isabelle Derigo, c'est partir à la conquête d'un monde merveilleux, magique, purifiant, c'est aussi vivre dans une corporalité dense et insoupçonnée. C'est une expérience artistique, c'est une expérience de vie. 

2016 - Abraham Brody, artiste, musicien, Londres  

 

Isabelle Derigo est vraiment une artiste unique dont l'intuition et le talent pour des explorations profondes la conduisent à révéler des vérités importantes sur les relations humaines, le corps et l'âme.

 

2016 - Johanna Thea, artiste, Londres

Dans tes performances je ressens à chaque fois la connexion humaine qui se tisse entre nos deux êtres. Au lieu de me sentir vulnérable prise dans tes actions intimes et un peu extrêmes, je me sens plutôt même protégée et nourrie. En fait ça m’a changée comme je ne l’attendais pas. Ca m’a libérée et fait comprendre que ce qui compte est ce que nous avons à l’intérieur et comment nous le vivons. 

2016 - Vittorio Bizzozero, psychologue, écrivain, Genève 

 

Isabelle ! Isla Bella c'est le titre d'une chanson cubaine qui dit "regreso a la cuna que me vio nacer" - "je reviens au berceau qui m'a vu naître." Avec Isabelle l'espace et le temps mesurés par la science se brisent pour que nous puissions nous aventurer au fin fond des poussières de notre être. Nous brisons notre soi-disant identité pour ressentir ce qui échappe aux miroirs. Le paraître s'effondre pour laisser la place à l'inconnu de nous-mêmes. Lors de ses performances tout mon supposé savoir s'évapore et une nuée de petit points frémissants se met en mouvement comme un tourbillon qui m'éloigne de mon centre pour me faire graviter autour d'un point lumineux. Je renonce alors à étudier la nature, je fais un avec elle. 

2017 - Brian Mattson, psychologue, Etats.unis  

sabelle, le cadeau de ton art est d'amener les gens sur un chemin de sentiments, mettant en évidence les besoins humain et leurs projections. Une profonde leçon et transformation viennent de ces sens et expériences. Ton adresse à maintenir l'art au niveau du Soi rend cela possible. Nous apprenons tellement de l'inconfort. Le degré d'intimité que tu proposes est profondément provocatife. Lorsque les choses ne sont pas ce qu'elles paraissent, nous avons un dilemne et une opportunité de nous voir plus clairement. Expérimenter ton art rend les gens plus profondément humain. J'apprécie et je te remercie de mettre ton travail au service du mien. Bravo Isabelle.

©Isabelle Derigo